Le 26 janvier dernier, la mesure de la loi Égalité et Citoyenneté, qui excluait « tout recours à des violences corporelles » dans l’exercice de l’autorité parentale, a été censurée par le Conseil constitutionnel.

Encore beaucoup de chemin à parcourir pour la France avant de favoriser une prise de conscience globale des effets des violences éducatives sur le développement de l’enfant !

Rappelons que l’Hexagone, encore loin derrière ses voisins européens, avait déjà été pointée du doigt en 2016 par le Conseil de l’Europe et le Comité des Droits de l’Enfant de l’ONU dans le cadre de la mise en oeuvre de la Convention Internationale des Droits de l’Enfants sur le territoire français.

Malgré tout, les efforts conjugués de tout un réseau de professionnel.le.s de l’enfance ne resteront pas vains. Ensemble, restons mobilisé.e.s !

Plus d’informations ici

Fondation pour l'Enfance

Fondation pour l'Enfance

La Fondation pour l’Enfance est née en 2012 de la fusion de deux fondations : la Fondation pour l’Enfance créée par Anne-Aymone Giscard d’Estaing en 1977, et la Fondation Protection de l’Enfance. Les missions de la « nouvelle » Fondation pour l’Enfance ont été redéfinies en 2012, et sont : la lutte contre les violences faites aux enfants, le développement du parrainage de proximité et la sensibilisation autour des usages du numérique chez les enfants, et en particulier chez les tout-petits.