En France, les violences faites aux enfants sont un problème majeur de santé publique. Destructrices et traumatisantes, ces violences ont des répercussions significatives sur le développement des enfants et sur leur santé à court et long terme.

Aujourd’hui, plus d’1 million d’enfants maltraité.e.s, près de 4 millions d’enfants témoins de violences conjugales                 et 290 000 enfants protégé.e.s sont recensé.e.s. De plus, 14 % des Français déclarent avoir été victimes de maltraitances de la part d’un.e adulte au cours de leur enfance, 154 000 mineur.e.s sont victimes de viol ou de tentative de viol, et 3 % des Français déclarent avoir été victimes d’inceste.

Dans le cadre du lancement du premier plan interministériel de lutte contre les violences faites aux enfants initié par Madame la Ministre Laurence Rossignol, l’Association Mémoire Traumatique et Victimologie, présidée par la psychotraumatologue Muriel Salmona, lance sa nouvelle campagne « STOP AU DÉNI 2017 ».

Cette campagne vise à faire émerger une prise de conscience et un engagement de la part des candidat.e.s à la présidentielle, des membres du gouvernement, des parlementaires, des élu.e.s et des citoyen.ne.s en fonction des responsabilités et des pouvoirs que leur confèrent leurs postes et leurs statuts. Elle s’accompagne d’un manifeste constitué de 10 actions détaillées.

Les engagements principaux sont l’information, préalable indispensable à toute prise de conscience ; la reconnaissance de l’urgence d’agir, objet du deuxième engagement ; et enfin le respect du droit fondamental des enfants à ne subir aucune forme de violence, y compris les châtiments corporels.

S’engager dans la prévention, la lutte contre le silence, l’impunité, les inégalités et les discriminations, la protection, la prise en charge et le soin des victimes font partie des priorités de ce manifeste. A ce jour, la Fondation pour l’Enfance ainsi que 24 autres associations et de nombreuses personnalités sont co-signataires de cette déclaration.

Découvrez la campagne « Stop au Déni 2017 » en cliquant ici.

Signez le manifeste en cliquant ici.

Ensemble, luttons contre les violences faites aux enfants !

Fondation pour l'Enfance

Fondation pour l'Enfance

La Fondation pour l’Enfance est née en 2012 de la fusion de deux fondations : la Fondation pour l’Enfance créée par Anne-Aymone Giscard d’Estaing en 1977, et la Fondation Protection de l’Enfance. Les missions de la « nouvelle » Fondation pour l’Enfance ont été redéfinies en 2012, et sont : la lutte contre les violences faites aux enfants, le développement du parrainage de proximité et la sensibilisation autour des usages du numérique chez les enfants, et en particulier chez les tout-petits.