Depuis 2014 L’Union Européenne a connu un afflux exceptionnel de centaines de milliers de migrants arrivant par la Méditerranée, fuyant pour la plupart la guerre et l’insécurité dans leurs pays.

Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), plus d’un million de personnes sont arrivées en 2015, dont plus de 850.000 via les côtes grecques, venant en large majorité de Syrie (56%), d’Afghanistan (24%) et d’Irak (10%). Plus de 1,2 million de demandes d’asile ont été recensées dans les pays de l’UE en 2016, soit un nombre proche du record de 1,26 million de 2015, selon Eurostat.

Syriens (334.800),  Afghans (183.000) et Irakiens (127.000) sont les trois principales nationalités de demandeurs.

Plusieurs organismes et associations prennent en charge les migrants à leur arrivée sur le territoire. L’Office de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) estime qu’ils sont 60 000 à être répartis dans différents centres d’accueil. 

Mais que deviennent-ils par la suite ? Certaines associations les soutiennent et les aident à développer leur autonomie et à développer une nouvelle vie en France. C’est le cas de ces jeunes adultes qui ont quitté l’Irak en 2014 pour fuir Daesh et qui ont trouvé refuge à Tours. 

La Fondation pour l’Enfance a parrainé 12 jeunes Irakiens en partenariat avec l’Ordre de Malte. 

Marc Génot, fondateur et administrateur de la Fondation pour l’Enfance et Anne-Aymone Giscard d’Estaing, présidente d’honneur de la Fondation ont personnellement parrainé plusieurs jeunes adultes. Orientés tout d’abord dans leurs choix d’études par l’Ordre de Malte, ces parrainages leur permettent de poursuivre leurs études à Polytechnique ou en pharmacie. Ils leur donnent ainsi une seconde chance suite à l’interruption de leur études en Irak. 

Ravis de l’accueil que leur a réservé la ville de Tours, ils envisagent l’avenir sereinement. Une nouvelle vie s’offre à eux : 

http://bit.ly/2gZfZ3f

Fondation pour l'Enfance

Fondation pour l'Enfance

La Fondation pour l’Enfance est née en 2012 de la fusion de deux fondations : la Fondation pour l’Enfance créée par Anne-Aymone Giscard d’Estaing en 1977, et la Fondation Protection de l’Enfance. Les missions de la « nouvelle » Fondation pour l’Enfance ont été redéfinies en 2012, et sont : la lutte contre les violences faites aux enfants, le développement du parrainage de proximité et la sensibilisation autour des usages du numérique chez les enfants, et en particulier chez les tout-petits.