SOUTENIR L’ENFANCE EN DANGER

Pourquoi devenir entreprise partenaire ?

La bientraitance, la construction de repères et le respect des droits fondamentaux de l’enfant sont au cœur de nos préoccupations depuis près de 40 ans. Entre révolutions technologiques, nouveaux usages du numérique, mutations des modèles familiaux et évolution rapide des savoirs sur le développement de l’enfant, de nouvelles problématiques
voient le jour.

Depuis 1977, notre Fondation lutte activement pour la défense des droits des enfants et ne cesse d’intégrer ces nouveaux enjeux à sa réflexion.

Notre ambition : fédérer des porteurs de projets innovants et multipartenaires en faveur de l’enfance.
Notre Fondation a acquis une solide expérience juridique, fiscale et sociétale, notamment à travers la gestion de 20 fondations et fonds abrités en France, et le soutien de près de 140 associations et chercheurs depuis sa création.

Grâce à votre soutien, nous travaillons à identifier et expérimenter des solutions.
Nous faisons bénéficier des organisations associatives et des porteurs de projets innovants de notre capacité abritante et de nos ressources, ce qui participe au dynamisme du tissu professionnel lié à l’enfance.


Devenir partenaire de la Fondation pour l’Enfance, c’est contribuer à l’épanouissement de nos sociétés en soutenant une mission d’utilité publique : la Protection de l’Enfance. C’est également l’opportunité de mobiliser et de rassembler vos salariés autour de valeurs fortes, que votre entreprise souhaite porter.


Devenir mécène de la Fondation pour l’Enfance

Vous souhaitez soutenir une mission d’intérêt général en faveur de l’enfance, qui fait écho à votre activité et à vos engagements en matière de RSE ?

Devenez mécène de la Fondation pour l’Enfance en apportant votre soutien au projet qui vous tient à cœur.

Nous sommes à l’écoute de vos attentes et nous vous accompagnerons pour que ce mécénat sur mesure soit un véritable succès !

Pour plus d’informations, contactez Vincent Dennery, directeur de la Fondation, pour discuter du cadre de ce futur partenariat, à l’adresse suivante : vincent.dennery@fondation-enfance.org

Comment devenir partenaire ?

Le fondement de notre vision des partenariats :
établir ensemble un projet de collaboration sur-mesure, adapté à vos enjeux et à vos attentes.

Définissez le cadre dans lequel votre entreprise souhaiterait
nous soutenir :

  • Soutenir les missions et les actions de la Fondation pour l’Enfance dans leur ensemble
  • Appuyer un projet spécifique qui a du sens pour votre entreprise
  • Apporter une aide à l’un des fonds abrités de votre choix

Identifiez la forme de don en adéquation avec votre engagement :

  • Le don en numéraire : versez une somme d’argent
  • Le don en nature immatérielle : mettez à disposition le savoir-faire de votre entreprise,
    les compétences de vos salariés, etc.
  • Le don en nature : fournissez du matériel, donnez un bien immobilier,
    mettez à disposition des locaux, etc.

Déterminez la durée de votre don :

  • Une participation ponctuelle
  • Un projet sur le moyen terme
  • Un engagement sur la longue durée

Pour plus d’informations, contactez Vincent Dennery, directeur de la Fondation, pour discuter du cadre de ce futur partenariat, à l’adresse suivante : vincent.dennery@fondation-enfance.org

Faites votre don en toute confiance

Notre organisme est soumis à différents contrôles garantissant la bonne utilisation des différents dons :

  • contrôle des comptes par un commissaire aux comptes agréé ;
  • contrôle de la gouvernance et du fonctionnement de la Fondation par un commissaire du gouvernement représentant
    le ministère de l’Intérieur.

Vos avantages fiscaux

Le statut de FRUP (Fondation Reconnue d’Utilité Publique) dont bénéficie la Fondation pour l’Enfance autorise les entreprises partenaires à défiscaliser une part importante de leur contribution.

Lorsque vous faites un don, quelle que soit sa forme, vous bénéficiez d’une réduction de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu égale à 60 % du montant du don effectué.

Cette réduction fiscale ne peut excéder 0,5 % du chiffre d’affaires H.T.
En cas de dépassement de ce plafond, vous pouvez reporter l’excédent sur les cinq exercices suivants.

Poser une question

Vous souhaitez en savoir plus ?
Nous avons sûrement déjà la réponse !

FAQ

Agir avec nous

40 ans au service de l'enfance en danger
Plus de 140 initiatives soutenues
Partie civile dans plus de 200 procès pour cyberpédopornographie

JE PARTAGE