Parrainage de proximité

Le parrainage d’enfants consiste, pour un parrain ou une marraine bénévole, à offrir un soutien affectif et une ouverture sur le monde à un(e) enfant qui se trouve dans une situation sociale ou familiale difficile, tout en étant encadré(e) professionnellement par des experts de l’enfance.

Le parrainage de proximité reste méconnu en France, malgré son efficacité et son impact social : seuls 6 % des Français en ont déjà entendu parler1. Selon une étude réalisée par l’association France Parrainages, 92 % des enfants parrainés se sentent plus heureux. Plus de 8 enfants accompagnés sur 10 pratiquent de nouvelles activités et découvrent de nouveaux endroits. Le parrainage a également un effet bénéfique sur le comportement des enfants, sur leur relation avec leurs parents et sur leur scolarité2.

 

Donner un environnement familial stable à un(e) enfant dans une situation difficile, même quelques jours par mois, est essentiel à la construction de son équilibre personnel. Le parrainage doit être promu auprès des pouvoirs publics et du grand public, pour devenir l’un des dispositifs piliers de la Protection de l’Enfance.

FAMILLES ET ENFANCE FRAGILISÉES,
L’ÉTAT DES LIEUX

Les familles sont de plus en plus vulnérables : il y a en France 2,4 millions de familles monoparentales3, plus de 40 % des pensions alimentaires ne seraient pas du tout ou pas entièrement versées4 et 41 % des enfants de moins de 18 ans vivant dans des familles monoparentale se situent sous le seuil de pauvreté, contre 20 % dans l’ensemble de la population5. Sur le terrain de la Protection de l’Enfance, la France compte 300 000 mesures d’aide sociale à l’enfance, et plus de 148 000 enfants et adolescents sont hébergés en famille d’accueil ou en établissement6.

Les situations d’isolement et d’épuisement sont fréquentes chez les familles monoparentales les plus isolées dans l’exercice de leur parentalité, qui cumulent souvent absence du deuxième parent et absence de réseau familial.

L’ENJEU

Appuyer un réseau national de diffusion des bonnes pratiques de parrainage et mutualiser l’effort de promotion de ce dispositif en matière de notoriété et de priorisation par les pouvoirs publics.

TÉMOIGNAGE

« (…) Le parrainage, c’est un échange : pour Fatima (sa filleule, ndlr), c’est l’occasion de voir autre chose, de rencontrer d’autres gens, d’avoir d’autres émotions… Et pour moi, c’est très enrichissant humainement parlant. Je suis très heureuse de voir l’évolution de Fatima et de contribuer aussi un peu à son éducation. C’est un lien profond qui s’est tissé entre nous, et c’est à la portée de tout le monde ! »
Marie-Astrid, 29 ans, marraine de cœur de Fatima, 7 ans.

CE QUE NOUS RÉALISONS

Développement d’un réseau de parrainage de proximité

La Fondation pour l’Enfance soutient actuellement, en lien avec France Parrainages et plusieurs associations locales, le déploiement en France d’un large réseau de parrainage bénévole d’enfants présent dans les 15 plus grandes métropoles régionales pour aider près de 2 000 enfants.

Création de « Parents solos et compagnie »,
un réseau d’entraide pour les familles monoparentales

En 2016, la Fondation pour l’Enfance a mobilisé, en lien avec le Ministère de la Famille, des associations nationales de soutien aux parents pour qu’elles proposent des aides (répit, parrainage, soutien scolaire…) dédiées à ces familles en ciblant celles qui sont le plus en difficulté. Le projet est en test sur 5 départements en France.

Subventions pour le développement du parrainage de proximité

En 2012-2015, la Fondation pour l’Enfance a attribué une importante subvention de 250 000 € à trois associations de parrainage de proximité en France afin de permettre au réseau France Parrainages de s’étendre et de mettre en place davantage de parrainages.

NOS AUTRES MISSIONS :

1 Sondage Harris Interactive, Août 2014, réalisé en ligne auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 Français âgés de plus de 15 ans
2 Étude Kimso pour France Parrainages, 2014
3 Source INSEE, Recensement de la population 2012
4 Rapport de Bertrand FRAGONARD, 2013
5 Selon la Fondation K D’urgence, rapport Unicef « CHAQUE ENFANT COMPTE. PARTOUT, TOUT LE TEMPS », 2015
6 Les établissements hébergeant des enfants et des adolescents en difficulté sociale, Etudes et résultats n°743, DREES, novembre 2010

Poser une question

Vous souhaitez en savoir plus ?
Nous avons sûrement déjà la réponse !

FAQ

Agir avec nous

40 ans au service de l'enfance en danger
Plus de 140 initiatives soutenues
Partie civile dans plus de 200 procès pour cyberpédopornographie

JE PARTAGE