Repères dans le monde numérique

Devant un écran, à la maison ou à l’extérieur, l’enfant est soumis.e à de nouveaux risques : exposition à des contenus illicites, à des usurpations d’identité, à des dérives sectaires, à des escroqueries diverses et à du harcèlement.
Influençable et fragile, l’enfant devient une cible facile et peut s’engager dans des conduites dangereuses. En marge de ces risques, les parents s’interrogent sur la place que doivent occuper ces nouveaux outils et médias, qui combinent le rôle d’outil d’apprentissage, mais aussi de loisir et de socialisation.

L’ÉTAT DES LIEUX

38 % des enfants de 11 à 18 ans sont déjà tombés sur des contenus qui les ont choqués. Deux fois sur trois, il s’agissait de contenus pornographiques1, mais il peut s’agir également de propos haineux, de racisme ou d’antisémitisme, d’actes de torture…

Près de 80 % des 11-18 ont un compte sur au moins un réseau social, 41 % des 11-18 ont déjà communiqué avec des inconnus.

92 % des enfants et adolescents utilisent leur véritable identité sur les réseaux sociaux et livrent beaucoup d’informations personnelles2.

Seuls 26,5 % des ménages ayant au moins un enfant disposent d’un contrôle parental3.

L’ENJEU

Renforcer les dispositifs de protection de l’enfant
et mobiliser les opérateurs économiques, tout en améliorant la sensibilisation des enfants et de leurs parents aux risques.

CE QUE NOUS RÉALISONS

La Fondation a rassemblé experts, chercheurs et associations mobilisées sur ce sujet pour définir un plan d’action qui visera à améliorer la sensibilisation des parents et des accompagnants à ces nouveaux usages. Découvrez notre plan d’action détaillé sur la période 2017-2018 en cliquant ici.

La Fondation est par ailleurs active avec ses avocats dans la lutte contre la pédopornographie sur Internet, et s’est constituée partie civile dans plus de 200 affaires depuis plus de 10 ans.

NOS AUTRES MISSIONS :

1 Génération Numérique, Les 11-18 et les contenus choquants sur Internet
2 Ados et réseaux sociaux, TNS Sofres, juillet 2011
3 Rapport pour la France de l’enquête EU Kids Online

Poser une question

Vous souhaitez en savoir plus ?
Nous avons sûrement déjà la réponse !

FAQ

Agir avec nous

40 ans au service de l'enfance en danger
Plus de 140 initiatives soutenues
Partie civile dans plus de 200 procès pour cyberpédopornographie

JE PARTAGE