Nos actions

 

La Fondation pour l’Enfance agit pour renforcer les liens de qualité, sécurisants, stimulants et bienveillants
dans l’entourage des enfants afin de leur permettre de grandir dans les meilleures conditions.

Lutte contre les violences faites aux enfants

Campagne violences éducatives ordinaires

Mode d’intervention : Campagne de sensibilisation

Description : Repérer et lutter contre toutes les formes de violence envers les enfants.
Depuis une dizaine d’années, la fondation a initié plusieurs campagnes (télévision, internet, affichage ) en lien avec les associations de sensibilisation sur les effets des violences éducatives ordinaires.
La fondation a un comme double objectif d’améliorer la connaissance des parents pour prévenir les impasses et négligences éducatives plus graves, et d’obtenir une abolition légale de cette forme de violence autorisée et admise.

Résultat
Vote de la loi n° 2019-721 du 10 juillet 2019 relative à l’interdiction des violences éducatives ordinaires.

Parentalité

Soutien et accompagnement de l’association Papoto

Mode d’intervention : Subvention à l’association – Appel à projet

Description : Lutter contre la reproduction des inégalités
L’association a pour objectif de favoriser la transmission des connaissances essentielles sur le développement de l’enfant et de la parentalité́ aux familles issues de l’immigration, afin de lutter précocement contre les inégalités. PAPOTO met à disposition des professionnels et des parents, une quinzaine de vidéos d’aide à la parentalité́ courtes, concrètes, étayées scientifiquement et traduites en cinq langues.

Numérique des enfants

Soutien et accompagnement de l’association Les Chevaliers du web

Mode d’intervention : Subvention à l’association – Appel à projet

Description : Sensibilisation dans les écoles, et défi « plusieurs jours sans écrans »
Plus forts que les écrans ! L’association anime le défi « 10 jours sans écrans » dans les établissements scolaires afin de sensibiliser les enfants, les familles et les acteurs de l’école à la consommation d’écrans. C’est un projet novateur qui propose une approche participative et fédératrice, impliquant tout l’entourage de l’enfant pour qu’il se sente soutenu, encouragé et rassuré.

Lutte contre les violences faites aux enfants

Soutien et accompagnement de l’association Chagrin Scolaire

Mode d’intervention : Subvention à l’association – Appel à projet

Description : Mieux armer les enfants contre le harcèlement scolaire
L’approche thérapeutique de Chagrin Scolaire basée sur la thérapie brève et stratégique de l’École Palo Alto est une méthode de résolution active des souffrances scolaires. Le dispositif est novateur : il propose de doter les enfants de « flèches verbales » pour leur permettre de se défendre et de mettre fin au cycle de harcèlement.

Numérique des enfants

Campagne Repères dans le monde numérique

Mode d’intervention : Campagne de sensibilisation

Description : Renforcer la prise de conscience des acteurs et des familles
Dans le cadre de son vaste chantier de réflexion et de recherche petite enfance et numérique, la fondation pour l’Enfance a mené plusieurs actions, en partenariat avec l’AFPA et Google pour sensibiliser les parents et les professionnels à l’importance des interactions dans le développement du jeune enfant, sans les complexer ni les culpabiliser.

Résultat : Un colloque national, une campagne d’affichage, des déclinaisons digitales et social-média, une étude approfondie sur 500 ménages et des ateliers de sensibilisation

Aide aux jeunes migrants (MNA)

Soutien et accompagnement du projet Familles Solidaire de France Parrainage

Mode d’intervention : Subvention à l’association

Description : Appuyer des dispositifs complémentaires des systèmes actuels de protection de l’enfance
En 2017 et 2018, notre fondation a soutenu l’accueil et l’accompagnement solidaires de mineurs non accompagnés en subventionnant la démarche expérimentale du programme Familles solidaires de l’association France Parrainage. L’ambition est d’assurer un meilleur avenir et une intégration réussie au sein de la société aux enfants migrants isolés.

Résultat : Plus de 20 cohabitations en deux ans, sur plusieurs départements

Parentalité

Soutien et accompagnement de l’association Le Prado avec le programme Ces années incroyables

Mode d’intervention : Subvention à l’association – Appel à projet

Description : Proposer des moyens concrets aux parents pour un mieux vivre ensemble
Ce programme de soutien à la parentalité́ basé sur l’éducation positive est développé́ et validé depuis 40 ans aux États-Unis, en Norvège, au Québec,… L’approche se base sur une méthodologie participative et collaborative de mises en situation (jeux de rôles, témoignages, échanges bienveillants, groupes de discussions autour de différentes thématiques).

Aide aux jeunes migrants (MNA)

Soutien et accompagnement de l’association Hors la rue

Mode d’intervention : Subvention à l’association

Description : Soutien aux enfants étrangers en danger
Hors la rue a pour objectif de repérer et d’accompagner les enfants et adolescents étrangers en danger et de faire respecter leurs droits. L’approche des équipes sous forme d’aller-vers permets de rencontrer les enfants les plus éloignés des institutions de la protection de l’enfance, d’évaluer leur situation, de créer une relation de confiance, enfin de proposer des activités socio-éducatives susceptibles, notamment, de faire émerger des
demandes individualisées.

Partie civile 

Lutte contre la pédocriminalité et la détention d’images à caractère pédopornographique

Mode d’intervention : Constitution en partie civile aux côtés des victimes

Description : Afin de porter la parole des enfants, et de sensibiliser les auteurs, les représentants de la Justice aux enjeux et conséquences de la détention, captation et diffusion d’images à caractère pédopornographique, la Fondation est partenaire du Cabinet Lombard Baratelli dans tout procès concernant ces faits. Dans bien des cas, ils constituent les prémices de passages à l’acte plus graves et doivent donc être contrôlés et sanctionnés avec la plus grande vigilance.

Résultat : Plus de 30 procès/an, mais le combat numérique sur la circulation des images est loin d’être suffisant. 

Capitaliser sur l’enfance
aujourd’hui, c’est assurer l’avenir
de notre société en favorisant
la construction des repères.