Nos domaines
d’action prioritaires

 

La Fondation pour l’Enfance agit pour renforcer les liens de qualité, sécurisants, stimulants et bienveillants dans l’entourage des enfants afin de leur permettre de grandir dans les meilleures conditions. 

Violences faites aux enfants

Repérer et lutter contre toutes les formes de violence envers les enfants au sein de la famille, en crèche, à l’école et dans tous les lieux de vie de l’enfant.

Depuis une dizaine d’années, la fondation a mis en place plusieurs campagnes de sensibilisation sur les effets des violences éducatives ordinaires. Mettre fin aux violences dans le cadre de l’éducation des enfants, c’est rompre le cycle de violence, prévenir les impasses et négligences éducatives plus graves et favoriser la diminution globale de la violence au sein de la société.

Soutien à la parentalité

Appuyer les dispositifs de soutien des parents et de l’enfant en difficulté, apporter recommandations et conseils aux familles, aux professionnel.le.s dans leurs rôles quotidiens pour les aider à se construire et établir une relation saine avec l’enfant.

En 2017, notre fondation a appuyé le dispositif préventif de soutien à la parentalité « Ces Années Incroyables » aux côtés de l’équipe du Prado de Bourg-en-Bresse pour accompagner les parents dans leur rôle affectif et éducatif dès les premières années de l’enfant.

Capitaliser sur l’enfance
aujourd’hui, c’est assurer l’avenir
de notre société en favorisant
la construction des repères.

Repères dans le monde numérique

Dès leur plus jeune âge, favoriser la protection et l’éducation des enfants dans le monde numérique.

Dans le cadre de son vaste chantier de réflexion et de recherche petite enfance et numérique, la fondation pour l’Enfance a lancé une étude approfondie auprès de 500 foyers avec enfants de moins de 5 ans pour mieux connaître les pratiques numériques concrètes des parents avec leurs jeunes enfants, leurs difficultés et leurs attentes.

Aide aux jeunes migrants

Appuyer des démarches d’accompagnement complémentaires des systèmes actuels de protection de l’enfance en France sur la durée pour assurer un meilleur avenir aux enfants migrants isolés et une intégration réussie au sein de la société.

En 2017 et 2018, notre fondation a soutenu l’accueil et l’accompagnement solidaires de mineurs non accompagnés en subventionnant deux démarches expérimentales qui s’adaptent à la situation spécifique de ces mineurs isolés.