J’ai vu sur Internet quelque chose qui m’a choqué(e)

Ta situation

Tu as vu une vidéo, une photo ou un texte choquant par hasard sur Internet ? Ou tu as été toi-même regarder ces contenus et tu ressens de la honte ? Tu te sens perturbé(e) et tu aimerais en parler à quelqu’un ? Ce que tu as vu ne devrait pas être sur Internet et tu te demandes comment le supprimer ?


J’ai vu ces images par hasard

Parce qu’Internet est immense, on peut y trouver tout et n’importe quoi et il est très facile de tomber sur des choses que l’on ne souhaitait pas voir au départ (par exemple, des publicités sexuelles qui apparaissent sans que tu l’aies voulu, ou des vidéos de guerre). Tu n’en es pas coupable, et les adultes peuvent aussi être choqués par ces contenus.


C’est moi qui ait été voir ces images

Parfois, on peut avoir envie par curiosité d’aller voir des photos qui sont très violentes, qui font peur, ou des contenus pornos, pour faire comme ses copains, ou comme son grand frère ou son cousin… Si tu ressens de la honte, sache qu’il est normal d’être curieux et de vouloir comprendre. Mais il y a un âge pour chaque chose, et parfois, même les adultes ont du mal à regarder ces images !

Ce que tu peux faire

En parler à tes parents ou à quelqu’un en qui tu as confiance.

Ils comprendront tes émotions et te rassureront. Il est important d’en parler à quelqu’un pour ne pas garder cela au fond de toi.

Contacter une association spécialisée dans les dangers sur Internet.

net_ecoute_logoSi tu n’oses pas en parler à tes parents, ou si tu veux aussi en parler à d’autres personnes pour obtenir des conseils, tu peux appeler le numéro Net-Ecoute au 0 800 200 000 (du lundi au vendredi, sauf jours fériés, de 9h à 19h). C’est anonyme, donc tu n’es pas obligé de donner ton nom pour être écouté et obtenir de l’aide. L’appel est gratuit depuis un téléphone fixe et au prix d’un appel normal depuis un mobile. Tu peux également les contacter par Skype, ou par Chat ou envoyer un e-mail.

Demander à faire installer un contrôle parental.

Si tes parents n’ont pas installé de contrôle parental sur l’ordinateur que tu utilises, ou si ce contrôle parental n’a pas empêché que tu tombes sur ces contenus choquants, il est important que tu en parles à tes parents. Ils pourront trouver une solution adaptée pour que tu ne tombes pas de nouveau sur ces choses.

Fais supprimer le contenu.

Si ce que tu as vu n’a rien à faire sur le site que tu visitais (par exemple, des photos pornographiques sur Facebook), tu peux demander à faire supprimer ces images, ces textes ou ces vidéos. De cette façon, elles ne pourront pas choquer les autres.

Tu as plusieurs manières d’agir :

Si le contenu se trouve sur Facebook, tu peux utiliser le lien « signaler » présent à côté de tous les contenus. Tu trouveras la marche à suivre ici. D’autres ressources sur la sécurité sont également à ta disposition ici.

Si le contenu se trouve sur Twitter, tu peux signaler les tweets et contenus choquants directement à partir des tweets ou via le centre d’assistance. Pour connaître la marche à suivre, rends-toi ici.

Si le contenu se trouve ailleurs que sur Facebook ou Twitter, ou bien si Facebook ou Twitter a décidé de ne pas le supprimer malgré ton signalement, tu as la possibilité d’utiliser le site Point de contact. Rends-toi ici pour faire le signalement.

Δ Si les photos ou vidéos que tu as vues représentent des scènes sexuelles avec des mineurs, ne fais pas de captures d’écran pour les signaler, car posséder des images pédopornographiques est puni par la loi. Utilise le lien directement.

Si ce que tu as vu nécessite l’intervention des secours (une personne a posté un message en disant qu’elle était sur le point de se suicider par exemple), tu peux directement contacter la police en composant le 17 ou les pompiers en composant le 18. Ces deux numéros sont gratuits et tu peux les appeler 24h/24 et 7j/7.

La loi te protège des contenus choquants

« Dans un désir d’adaptation aux nouvelles technologies, la loi interdit la diffusion de contenus choquants à tous les documents numériques »  (loi du 17 juin 1998).

Les contenus choquants

La loi interdit la diffusion (sur Internet comme ailleurs) de contenus choquants à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique… et prévoit dans ce cas que les publications puissent être supprimées (article 227-24 du code pénal).

Le gouvernement intervient pour bloquer les sites sur lesquels on trouve des contenus provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l’apologie et des sites diffusant des images et représentations de mineurs à caractère pornographique (décret 2015-125 du 5 février 2015).

 

Les sites pornographiques

La loi prévoit que les éditeurs de sites pornographiques doivent prendre des précautions pour éviter que des enfants entrent sur ces sites.

S’il n’y a pas d’indication avant d’entrer sur le site, alors l’auteur du site est hors la loi et risque des sanctions (jurisprudence de la Cour d’appel de Paris du 2 avril 2002).

Le terrorisme

La loi interdit le fait d'énoncer des propos « terroristes » ou d'en défendre la cause.

La loi interdit le fait d’énoncer des propos « terroristes » ou d’en défendre la cause. Si ces propos sont tenus sur Internet, la loi les sanctionnera encore plus fortement (article 421-2-5 Code pénal).

Cette réponse a été rédigée par l’équipe de la Fondation pour l’Enfance. L’association e-Enfance, qui gère la ligne Net-Ecoute, y a aimablement contribué en faisant part de son expertise sur le sujet.

Mis à jour le 30/11/2016.

Aide-nous à améliorer nos réponses