Le procès d’Éric Molcrette s’ouvre ce matin devant la Cour d’assises de Savoie à Chambéry.

Cet instituteur de l’école de Planaise près du Montmélian est jugé pour viols et agressions sexuelles sur une trentaine d’enfants, élèves de grande maternelle de cet établissement ou inscrits dans une colonie de vacances dont Éric Molcrette était directeur au moment des faits.

L’affaire éclate en 2013 lorsque des parents portent plainte à la gendarmerie. Aujourd’hui, toutes les victimes se sont constituées partie civile par la voie d’avocats de Chambéry. La Fondation pour l’Enfance, qui lutte depuis près de 40 ans contre la violence et la maltraitance envers les enfants, a pris la même initiative, représentée par son avocat Maître Olivier Baratelli.

Fondation pour l'Enfance

Fondation pour l'Enfance

La Fondation pour l’Enfance est née en 2012 de la fusion de deux fondations : la Fondation pour l’Enfance créée par Anne-Aymone Giscard d’Estaing en 1977, et la Fondation Protection de l’Enfance. Les missions de la « nouvelle » Fondation pour l’Enfance ont été redéfinies en 2012, et sont : la lutte contre les violences faites aux enfants, le développement du parrainage de proximité et la sensibilisation autour des usages du numérique chez les enfants, et en particulier chez les tout-petits.