L’éducation bienveillante est au coeur du développement de l’enfant.

Qu’entend-on par éducation bienveillante ?
Une méthode d’éducation qui s’inscrit dans une démarche de recherche de bien-être de l’enfant. Elle implique l’instauration d’une relation de confiance par la coopération et l’obéissance, et s’oppose à toute forme de violence.
Les recherches en neurosciences ont démontré que les principes éducatifs basés sur la violence, les menaces, les critiques, l’humiliation et jugements entravent le développement du cerveau des enfants.

L’éducation bienveillante quant à elle, respectueuse des besoins de l’enfant et emphatique, permet à son cerveau de se développer de façon optimale, notamment entre 0 et 7 ans.

L’occasion de rappeler que le 30 avril prochain, nous célébrerons la Journée de la non-violence éducative.

Initiée en 2004 par Catherine Dumonteil-Kremer, par le biais de son association La maison de l’enfant, cette journée vise à promouvoir l’éducation bienveillante et non-violente.

En France, plusieurs associations proposent différentes manifestations ayant pour objectif de promouvoir l’éducation bienveillante dans le cadre de cette journée : ateliers, échanges, expositions, projections de documentaires, etc.

Retrouvez les différentes manifestations en France ici.

 

Fondation pour l'Enfance

Fondation pour l'Enfance

La Fondation pour l’Enfance est née en 2012 de la fusion de deux fondations : la Fondation pour l’Enfance créée par Anne-Aymone Giscard d’Estaing en 1977, et la Fondation Protection de l’Enfance. Les missions de la « nouvelle » Fondation pour l’Enfance ont été redéfinies en 2012, et sont : la lutte contre les violences faites aux enfants, le développement du parrainage de proximité et la sensibilisation autour des usages du numérique chez les enfants, et en particulier chez les tout-petits.