Parce qu’ils sont fragiles, manipulables et sans défense, les enfants ont besoin de nous tous pour les protéger des risques de négligence et de malveillance qui les entourent, notamment lors de conflits armés.

Pillier fondamental de la Convention Internationale des droits de l’Enfant, la protection de l’enfance est un acte citoyen. Lors de conflits armés, il appartient aux Etats et aux pouvoirs publics de garantir la sécurité des enfants.

En 1982, suite aux nombreux conflits au Proche Orient, l’ONU a décidé de commémorer chaque année la Journée internationale des enfants victimes innocentes d’agressions, le 4 juin.

Le but de la Journée est de reconnaître les souffrances endurées par les enfants du monde entier, victimes de violence physique, psychologique et émotionnelle. Cette Journée souligne l’engagement de l’ONU pour défendre et préserver les droits des enfants.

Fondation pour l'Enfance

Fondation pour l'Enfance

La Fondation pour l’Enfance est née en 2012 de la fusion de deux fondations : la Fondation pour l’Enfance créée par Anne-Aymone Giscard d’Estaing en 1977, et la Fondation Protection de l’Enfance. Les missions de la « nouvelle » Fondation pour l’Enfance ont été redéfinies en 2012, et sont : la lutte contre les violences faites aux enfants, le développement du parrainage de proximité et la sensibilisation autour des usages du numérique chez les enfants, et en particulier chez les tout-petits.