Faire un don

Agir en prévention en sensibilisant les parents aux enjeux de la violence éducative, c’est l’objectif poursuivi par la Fondation pour l’enfance depuis plus de 10 ans. Et c’est dans cet esprit que cette année, deux nouvelles campagnes sont venues renforcer notre arsenal de lutte contre les violences éducatives ordinaires !

Qu’elles soient physiques (gifle, fessée, gestes brusques) ou psychologiques (insulte, moquerie, chantage), les violences éducatives ordinaires peuvent avoir des conséquences lourdes sur le développement de l’enfant. Encore trop souvent banalisées, ces violences sont désormais interdites par la loi depuis 2019 qui indique « que l’autorité parentale s’exerce sans violences ».

Si les conséquences physiques des punitions corporelles sont visibles à court terme (douleurs, voire ecchymoses, lésions…), certaines, résultant de la violence ordinaire dite éducative sous toutes ses formes, passent souvent inaperçues (maux de ventre, de tête, agressivité accrue, repli sur soi, troubles des apprentissages…). Pourtant, aujourd’hui encore, et alors que les preuves scientifiques des répercussions médicales et sociales de ces violences s’accumulent, les violences éducatives sont encore parfois considérées comme légitimes par les Français.

Après avoir sensibilisé aux risques de reproduction de la violence au fil des générations, à la perception de la violence ressentie par l’enfant, puis aux effets durables de cette violence sur l’enfant devenu adulte, la Fondation a souhaité cette année montrer qu’il est possible de faire autrement.

Et pour cela, les deux dispositifs ont été pensés de façon complémentaire.

La campagne d’été alliait une campagne d’affichage urbain et d’information en ligne à destination du grand public, des astuces pratiques et outils concrets pour accompagner les parents au quotidien et un webinaire d’experts pour permettre aux parents de mieux comprendre les VEO.

Quant à la campagne de rentrée, elle proposait un spot de sensibilisation original et décalé à destination du grand public encourageant une parentalité sans violences qui privilégierait le dialogue à la violence.

LA VIOLENCE N’A PAS SA PLACE ENTRE ADULTES ? POURQUOI Y RECOURIR AVEC LES ENFANTS ?

→ Retrouvez tous les outils de nos campagnes sur la page Nos actions

Fondation pour l'Enfance

La Fondation pour l’Enfance est née en 2012 de la fusion de deux fondations : la Fondation pour l’Enfance créée par Anne-Aymone Giscard d’Estaing en 1977, et la Fondation Protection de l’Enfance. Les missions de la « nouvelle » Fondation pour l’Enfance ont été redéfinies en 2012, et sont : la lutte contre les violences faites aux enfants, le développement du parrainage de proximité et la sensibilisation autour des usages du numérique chez les enfants, et en particulier chez les tout-petits.