Fondation Eau de Coco – Bel Avenir

Fondation SOS Villages d'Enfants

À propos

Depuis 2020, l’association Eau de Coco et son programme Bel Avenir de Madagascar mènent également ses actions dans le cadre de la Fondation Eau de Coco – Bel Avenir.

Afin de répondre à l’ensemble des exigences législatives et fiscales de certaines donations ou legs que vous lui confierez, l’association EAU DE COCO et son programme Bel Avenir ont fait le choix de créer une fondation abritée par la FONDATION POUR L’ENFANCE reconnue d’utilité publique.

Cette fondation nommée FONDATION EAU DE COCO – BEL AVENIR est administrée par l’association EAU DE COCO sous l’égide de la fondation pour l’Enfance et garantit que l’ensemble de ces fonds soit destiné à des projets en faveur des enfants de Madagascar, l’un des pays les plus pauvres du monde.

Faire un don site web

 

 

Contacts

Si vous avez des questions, Stéphane Hamouis, Directeur de l’association Eau de Coco, se tient à votre disposition.

Fondation pour l’Enfance – Fondation Eau de Coco – Bel Avenir – 23 place Victor Hugo, 94 270 Le Kremlin-Bicêtre

Nos actions

Lutter contre l’abandon scolaire

L’éducation des jeunes à Madagascar souffre depuis de nombreuses années de l’abandon scolaire parmi les élèves les plus démunis. Plus de deux millions d’enfants ne fréquentent pas l’école préscolaire et environ 1,5 millions d’enfants en âge de fréquenter l’école primaire ne sont pas scolarisés. Seuls 3 enfants sur 10 qui commencent l’école primaire achèvent le cycle complet et les deux tiers des enseignants n’ont pas reçu de formation formelle.

Les principales raisons de ces phénomènes sont :

  • les faibles ressources financières des familles nécessitant la contribution des jeunes par le travail ou la prostitution,
  • l’absence d’état civil nécessaire pour l’inscription aux examens,
  • une perte de confiance envers le système scolaire dû aux manques de moyens pédagogiques, à l’absentéisme des enseignants et aux sureffectifs par classe (moyenne au-delà de 60 élèves par classe),
  • Des jeunes filles victimes de grossesses précoces,
  • Des enfants en situation de travail forcé (Travail dans les mines, dans la production de sel).

Notre association développe donc des actions complémentaires (Construction d’écoles dans les zones de travail des enfants, formation d’enseignants, régularisation d’état civil, foyer pour jeunes filles…)

L’art et la musique comme outil de développement

Dans un contexte d’extrême pauvreté à Madagascar, les jeunes sont très vulnérables face à la plupart des risques encourus tels que les problèmes sanitaires, de malnutrition, d’exploitations par les pires formes de travail ou encore de violence physique comme psychologique.

Notre association propose un projet socio-éducatif, intégral et complémentaire au système éducatif des établissements scolaires : L’éducation à travers l’art et la musique en faveur de tous les jeunes de Tuléar (Sud de Madagascar) sous forme d’ateliers (Chant, Danse, Musique, Fanfare…) qui ont essentiellement un but de formation destiné à couvrir le développement intégral des élèves et faire d’eux, avant tout, des personnes, au-delà de leurs capacités artistiques et musicales.

À partir de cette perspective, l’art et la musique deviennent des outils éducatifs, efficaces et puissants. Par leur pratique, il est possible que, de la façon la plus attractive, c’est-à-dire en prenant du plaisir, les élèves des écoles intériorisent une série de valeurs fondamentales (la solidarité, le respect, l’engagement, l’effort, la discipline, l’esprit de camaraderie…) qui orienteront leur conduite dans n’importe quel autre domaine : familial, scolaire, social, communautaire…

Afin de devenir une véritable école de la vie pour les jeunes, le Centre d’Accueil Socio-Éducatif et Musical (CASEM) Eau de Coco – Bel Avenir s’associe à leur scolarisation, les mobilise dans un engagement citoyen et respectueux des droits humains et les accompagne dans leurs difficultés personnelles ou d’apprentissage. L’objectif est de leur donner les moyens de définir leurs perspectives d’avenir (personnel, familial, professionnel).

Comment nous soutenir

L’Etat encourage votre générosité
par de fortes réductions fiscales

75% de votre don est déductible de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (dans la limite de 50 000 €).

66% de votre don est déductible de l’Impôt sur le Revenu ; ou 75% en faisant un don directement sur le site de l’association.

Faites votre don en ligne

Faites votre don par chèque

à l’ordre de « Fondation pour l’Enfance – Fondation Eau de Coco – Bel Avenir », adressé par courrier à : Fondation pour l’Enfance, 23 place Victor Hugo, 94 270 Le Kremlin-Bicêtre

Nos autres fondations abritées

Fondation Vision du Monde

En 2015, l'association Vision du Monde décide de créer sa propre fondation pour pérenniser et renforcer ses actions en faveur de la protection de l'enfance et de la défense des droits des enfants
à travers la planète.

 

Fondation La Voix de l'Enfant

En 2016, la fédération La Voix de l'Enfant décide de créer sa propre fondation pour soutenir les programmes proposés par ses associations membres, et renforcer les actions de sensibilisation à destination des professionnels et/ou du grand public.

 

 

La Fondation France Parrainages est créée en 2016 à l'initiative de l'association du même nom. Elle cherche à favoriser le développement du parrainage d’enfants en France et à sensibiliser le grand public et les professionnels à la cause du parrainage.

 

 

Fondation Parents solos et compagnie

La Fondation Parents solos et compagnie, créée en 2016, a pour mission d'accompagner les familles monoparentales les plus isolées.

 

 

Fondation SOS Villages d'Enfants

Depuis 2017, SOS Villages d’Enfants mène également ses activités dans le cadre d’une Fondation. La vocation première de la Fondation SOS Villages d’Enfants est de développer et pérenniser les actions de l’association SOS Villages d’Enfants, en particulier dans le champ de l’insertion, de l’autonomie des jeunes et de l’innovation.

 

 

Fondation Alain Deloche

Créée en 2016, la Fondation Alain Deloche a pour mission de financer la construction, le fonctionnement
et les opérations des enfants accueillis dans les Pavillons des Enfants, situés à proximité des hôpitaux construits par La Chaîne de l’Espoir et qui assurent une prise la charge médicale et sociale des enfants vivant dans des zones éloignées.

Fondation Enfants du soleil

La Fondation Les enfants du soleil, créée en 2015, renforce l'action de l'association du même nom qui vient en aide aux enfants des rues de Madagascar
en prenant en charge leur accueil, leur hébergement, leur éducation, leur formation professionnelle et leur réinsertion dans la vie active avec un métier.

 

 

Fondation Goélands

Créée fin 2014 d'abord sous la forme d'un fonds, la Fondation Goélands soutient d'une part les enfants atteints
de maladies génétiques en finançant des équipements médicaux, des études et des projets de recherche, et accompagne d'autre part humainement et financièrement des lycéens et étudiants issus de milieux défavorisés.

 

 

Fondation Karibu Kwetu

 

La Fondation Karibu Kwetu appuie deux projets : en France, à Meudon, l'hébergement des familles sans logement dans une résidence sociale ; en République Démocratique du Congo, à Kinshasa, l'appui à la réunification des enfants des rues

 

 

 

Fondation Enfants du soleil

La Fondation SOS Enfants, créée en 2017, agit pour apporter une aide efficace aux familles les plus vulnérables dans le monde entier.

 

 

Fondation Agir contre les disparitions d'enfants

La Fondation Agir contre les disparitions d'enfants, abritée sous l'égide de la Fondation pour l'Enfance depuis 2015, a pour mission de promouvoir la connaissance et la recherche autour du phénomène de disparition d'enfants.

 

 

La Fondation Cléris créée en 2018 par Jean Marc BAILLY a pour vocation de financer des projets visant à l’épanouissement des enfants issus de milieux défavorisés grâce à la pratique collective de la musique instrumentale ou chorale.

 

Fondation Enfants du soleil

En 2020, l’association Eau de Coco décide de créer sa propre fondation pour consolider son programme Bel Avenir à Madagascar (30 000 enfants soutenus par an) et renforcer ses actions d’éducation, de lutte contre le travail des enfants et contre la malnutrition en faveur des jeunes malgaches.