Fondation Cléris

Fondation SOS Villages d'Enfants

A propos

La fondation Cléris a pour vocation de financer des projets visant à l’épanouissement des enfants issus de milieux défavorisés grâce à la pratique collective de la musique instrumentale ou chorale.

La fondation a été créée en 2018 par Jean Marc BAILLY, arlésien, ancien PDG du réseau européen de shipchandlers «Accastillage Diffusion» et passionné de musique, qui agit depuis de nombreuses années en faveur des enfants malades ou en difficulté.

La participation à la vie de groupe et des valeurs telles que le partage, l’écoute, le respect mutuel et la solidarité sont au cœur des projets financés par la fondation. Et le succès collectif doit également être la réussite de chacun.

Faire un don site web

 

 

Contacts

Si vous avez des questions, Jean Marc BAILLY, fondateur de la Fondation Cléris, se tient à votre disposition.

Fondation pour l’Enfance – Fondation Cléris – 23 place Victor Hugo, 94 270 Le Kremlin-Bicêtre

Nos actions

Orchestre d’enfants

Le premier projet soutenu financièrement par la fondation Cléris est un orchestre d’enfants à l’école primaire du quartier Griffeuille de la ville d’Arles, quartier qui fait partie du dispositif «politique de la ville ».

Ce projet musical mis en œuvre par le conservatoire de musique du pays d’Arles se déroule sur 3 années scolaires. Il propose à des enfants des écoles primaires « Les Mouleyrès » et « Jules Vallès » de participer pendant leur scolarité du CE2 au CM2 à la création d’un ensemble instrumental à vent et à cordes. Il comporte plusieurs volets :

  • La découverte des instruments, du fonctionnement de l’orchestre et des œuvres
  • La pratique instrumentale en orchestre dans le temps scolaire
  • L’élaboration d’un répertoire original

Au rythme de 3 heures hebdomadaires, les 60 élèves se retrouvent dans les locaux de l’école Jules Valles tous les mardis de l’année scolaire. Encadrés par des professeurs du conservatoire développant une pédagogie adaptée, ils découvrent la pratique instrumentale et le jeu collectif.

L’apprentissage des instruments se déroule en ateliers, cordes : violon, alto, violoncelle / vents : flûte traversière, trompette, trombone, clarinette, saxophone et percussions. Progressivement les élèves sont réunis par familles d’instruments, vents et cordes, et enfin dans le cadre de répétitions générales en orchestre.

L’équipe musicale travaille en étroite relation avec les enseignants de l’Education nationale.

La direction artistique est confié à Raphael Imbert, saxophoniste, leader de la compagnie « Nine spirit » et lauréat des victoires de la musique et Simon Sieger, tromboniste, pianiste.

La mission que se sont donnés les 9 enseignants du conservatoire et la direction artistique est de façonner un orchestre, avant même qu’il soit question des capacités musicales de nos musiciens novices.

Les enfants qui participent n’apprennent pas simplement à jouer d’un instrument, ils apprennent à jouer ensemble, et à percevoir l’interdépendance entre les pupitres. Par conséquent, ce qui est visé n’est pas une virtuosité individuelle, mais l’efficacité de l’ensemble du groupe, avec les moyens techniques qui sont à la disposition de chaque jeune musicien.

Au cours de la première année par exemple, même si les violonistes et violoncellistes ne peuvent jouer que les cordes à vide, c’est leur rôle rythmique et harmonique qui sera mis en avant.

Il est impensable d’apprendre à ces 60 enfants à jouer une pièce déjà écrite, cela ne créerait que des contraintes dans leur relation à la musique. Il a donc fallu composer une œuvre d’après les méthodes d’apprentissage qu’ils pratiquent lors de leurs ateliers de pupitre. Les pièces qu’ils jouent sont une sorte de tissage de toutes les techniques apprises par les différents groupes d’instrumentistes.

C’est le style répétitif américain (Steve Reich, Philip Glass, Terry Riley) qui a été choisi. Ce cadre esthétique permet en effet d’utiliser les éléments appris en cours et de les mettre en forme dans une composition évolutive. Les élèves découvrent d’abord les fondamentaux de la pratique instrumentale, puis assimilent quelques motifs imposés en ateliers, nécessaires pour exécuter la pièce. Ils ont aussi l’occasion d’en proposer, c’est-à-dire de prendre part à la composition. L’usage de la voix et des body-percussions viennent compléter les moyens instrumentaux.

Enfin, cet orchestre d’enfants n’a pas vocation à jouer de la musique enfantine. Bien au contraire, Il a vocation à interroger le regard que l’on porte sur la composition comme approche vivante de la musique, et par là à créer une musique originale, contemporaine et sincère.

Des actions éducatives complètent tout au long de l’année scolaire ces apprentissages :

  • Rencontres et concerts pédagogiques avec les musiciens de la saison de l’association du Méjean (Actes Sud)
  • Visite et participation à des répétitions et concerts de L’Orchestre Régional Avignon-Provence. Rencontre avec son chef Samuel Jean.

Le projet a également vocation à contribuer à animer le quartier Mouleyrès/Griffeuille avec notamment l’organisation d’évènements musicaux comme la venue de L’Orchestre Régional Avignon-Provence pour un concert in situ dans le quartier.

Le projet a démarré à la rentrée en septembre 2018 par la création d’un premier orchestre avec les 56 élèves des classes de CE2 qui s’est produit pour la première fois à la Fondation LUMA en mai 2019 puis au théâtre antique d’Arles pour la fête de la musique le 21 juin. Ce premier orchestre poursuit sa progression en CM1 pendant l’année scolaire 2019/2020. Un second puis un troisième orchestre seront créés pour que tous les enfants du quartier rentrant en CE2 puissent bénéficier du projet.

Comment nous soutenir

L’Etat encourage votre générosité
par de fortes réductions fiscales

75% de votre don est déductible de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (dans la limite de 50 000 €).

66% de votre don est déductible de l’Impôt sur le Revenu ; ou 75% en faisant un don directement sur le site de l’association.

Faites votre don en ligne

Faites votre don par chèque

à l’ordre de « Fondation pour l’Enfance – Fondation Cléris », adressé par courrier à : Fondation pour l’Enfance, 23 place Victor Hugo, 94 270 Le Kremlin-Bicêtre.

Nos autres fondations abritées

Fondation Vision du Monde

En 2015, l'association Vision du Monde décide de créer sa propre fondation pour pérenniser et renforcer ses actions en faveur de la protection de l'enfance et de la défense des droits des enfants
à travers la planète.

Fondation La Voix de l'Enfant

En 2016, la fédération La Voix de l'Enfant décide de créer sa propre fondation pour soutenir les programmes proposés par ses associations membres, et renforcer les actions de sensibilisation à destination des professionnels et/ou du grand public.

La Fondation France Parrainages est créée en 2016 à l'initiative de l'asso-
ciation du même nom. Elle cherche à favoriser le développement du parrai-
nage d’enfants en France et à sensibiliser le grand public et les professionnels à la cause du parrainage.

Fondation Parents solos et compagnie

La Fondation Parents solos et compagnie, créée en 2016, a pour mission d'accompagner les familles monoparentales les plus isolées.

Fondation SOS Villages d'Enfants

Depuis 2017, SOS Villages d’Enfants mène également ses activités dans le cadre d’une Fondation. La vocation première de la Fondation SOS Villages d’Enfants est de développer et pérenniser les actions de l’association SOS Villages d’Enfants, en particulier dans le champ de l’insertion, de l’autonomie des jeunes et de l’innovation.

Fondation Alain Deloche

Créée en 2016, la Fondation Alain Deloche a pour mission de financer la construction, le fonctionnement
et les opérations des enfants accueillis dans les Pavillons des Enfants, situés à proximité des hôpitaux construits par
La Chaîne de l’Espoir et qui assurent une prise la charge médicale et sociale des enfants vivant dans des zones éloignées.

Fondation Enfants du soleil

La Fondation Les enfants du soleil, créée en 2015, renforce l'action de l'association du même nom qui vient en aide aux enfants des rues de Madagascar
en prenant en charge leur accueil, leur hébergement, leur éducation, leur formation professionnelle et leur réinsertion dans la vie active avec
un métier.

Fondation Goélands

Créée fin 2014 d'abord sous la forme d'un fonds, la Fondation Goélands soutient d'une part les enfants atteints
de maladies génétiques en finançant
des équipements médicaux, des études et des projets de recherche,
et accompagne d'autre part humaine-
ment et financièrement des lycéens
et étudiants issus de milieux défavorisés.

Fondation Karibu Kwetu

La Fondation Karibu Kwetu appuie deux projets : en France, à Meudon, l'hébergement des familles sans logement dans une résidence sociale ; en République Démocratique du Congo, à Kinshasa, l'appui à la réunification des enfants des rues

Fondation Enfants du soleil

La Fondation SOS Enfants, créée en 2017, agit pour apporter une aide efficace aux familles les plus vulnérables dans le monde entier.

Fondation Agir contre les disparitions d'enfants

La Fondation Agir contre les disparitions d'enfants, abritée sous l'égide de la Fondation pour l'Enfance depuis 2015, a pour mission de promouvoir la connaissance et la recherche autour du phénomène de disparition d'enfants.